Femme enceinte et allaitement

9 Fév 2017 | Actualités, Ateliers

Quels aliments privilégier durant la grossesse et l’allaitement ?

« L’alimentation équilibrée pendant la grossesse et l’allaitement ont pour but de fournir les éléments nutritifs nécessaires pour favoriser le développement optimal du fœtus et de restaurer ou maintenir l’état nutritionnel de la femme enceinte. »
Clémence Trentesaux,
diététicienne à la polyclinique du Val de Sambre.

Comment bien manger ?

Mangez 3 repas par jour
Prenez 2 à 3 collations par jour
Consommez des féculents à chaque repas principal
Mangez 5 fruits et légumes par jour sous différentes formes : crus, cuits, en jus, …
Consommez une source de protéines par jour : viandes, volailles, poisson ou œuf. Et privilégiez la consommation de poisson au moins 2x par semaine. Les poissons gras et les œufs favoriseront l’assimilation de la vitamine D.
Consommez régulièrement des produits laitiers : 3 portions par jour (fromages, yaourt, lait, …).
Limitez votre consommation de beurre, crème fraîche, … et remplacez-les par des huiles végétales crues (huile d’olive, huile de colza, huile de tournesol, …)
Buvez de l’eau pour apaiser votre soif. Limitez la consommation des boissons contenant des excitants : café, thé, colas, …

L’augmentation des apports en calories se fait naturellement. Il ne faut donc pas manger pour deux mais manger deux fois mieux. Choisissez surtout des aliments de qualités et variez votre alimentation.
Une alimentation équilibrée avec un apport calorique suffisant et sans exclusion d’aliments vous permettra de respecter les besoins nutritionnels (vitamines, nutriments, sels minéraux, …) tout au long de votre grossesse.

L’augmentation des apports en calories se fait naturellement. Il ne faut donc pas manger pour deux mais manger deux fois mieux. Choisissez surtout des aliments de qualités et variez votre alimentation.

Une alimentation équilibrée avec un apport calorique suffisant et sans exclusion d’aliments vous permettra de respecter les besoins nutritionnels (vitamines, nutriments, sels minéraux, …) tout au long de votre grossesse.

 

Les petits conseils pratiques en cas de nausées et vomissements.
Ne restez pas l’estomac vide : mangez dès le réveil et fractionnez l’alimentation (toutes les 2-3h)
Buvez entre les repas
Evitez les aliments à fortes odeurs, gras, frits, épicés, …
Evitez de changer brusquement de position (se coucher après avoir mangé, …)

Ateliers sur l’alimentation des femmes enceintes
Dès le 1er mars 2017, participez à des ateliers ludiques sur l’alimentation des femmes enceintes et l’allaitement : 1er Atelier le 1er Mars 2017 de 9h30 à 11h30, puis une fois par mois.

Inscriptions dès janvier 2017 au 03 61 99 20 60, le mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 16h30.

L’augmentation des apports en calories se fait naturellement. Il ne faut donc pas manger pour deux mais manger deux fois mieux. Choisissez surtout des aliments de qualités et variez votre alimentation.

Une alimentation équilibrée avec un apport calorique suffisant et sans exclusion d’aliments vous permettra de respecter les besoins nutritionnels (vitamines, nutriments, sels minéraux, …) tout au long de votre grossesse.

LE SAVIEZ-VOUS?
Tout sur l’alimentation durant l’allaitement
Quand on allaite, il faut manger pour 2 ?
Faux. Le besoin énergétique est en moyenne de 1800 à 2500 kcal par jour. Le processus de lactation a besoin de 525kcal par jour. L’augmentation des apports se fait naturellement.

Faut-il éviter certains légumes qui donnent un goût désagréable au lait ?
Faux. Si cela perturbe l’allaitement, il est conseillé de ne pas en manger en excès mais ne pas le supprimer. Les variations du goût du lait maternel représentent un avantage pour l’enfant. Les expériences faites avec les flaveurs alimentaires tôt dans la vie (avant ou après la naissance) semblent influencer ultérieurement la préférence pour ces flaveurs.

Ex : Choux, Céleri, Asperges, Ail, Oignon, …

Une femme allaitante ne doit pas boire de thé.
Faux. La théine ne passe pas dans le lait. Si vous en consommez, la consommation doit être modérée au niveau café, thé, cola, …. Limiter la consommation à 2 tasses par jour.

Pour allaiter, il faut boire plus ?
Vrai. Le lait maternel est constitué de 87% d’eau. Il faut boire entre 1.5L et 2L par jour. Mais il n’y a aucun lien entre la quantité d’eau consommée et le volume de lait produit.

Quoi que l’on mange, la composition du lait ne varie pas.
Vrai. La composition du lait ne varie que très peu. Elle ne dépend pas de ce que les mères consomment. Mais si vous mangez trop, mal ou pas assez, c’est vous qui en pâtirez.

L’allaitement fait maigrir.
Vrai. La perte moyenne de poids est de 0.5 à 1kg par mois. L’allaitement favorise la perte de poids après l’accouchement.